23/24/25/26/27 août 1937 – 15 mai 2022 – Munich / Innsbruck
23/24/25/26/27 août 1937 – 15 mai 2022 – Munich / Innsbruck

23/24/25/26/27 août 1937 – 15 mai 2022 – Munich / Innsbruck

Nous sommes réveillés par un « Frère Jacques » retentissant. Ils sont là, sept ou huit, dont les âges s’étagent entre dix et quinze ans. « Frère Jacques » est tout ce qu’ils connaissent de français, à part un bambin qui s’essaie à dire « Bonjour mademoiselle » et « Bonjour madame » avec un accent des plus comiques.

L’Isar a, nous annonce-t-on, monté de trois mètres soixante l’espace d’une demi-heure la nuit dernière. La route et le chemin de fer pour Mittenweld où nous voulions aller, sont coupés. Nous ne pouvons pas repartir, mais ce contre-temps est loin d’être aussi fâcheux qu’il aurait pu l’être. Nous aurions très bien pu camper au bord de la rivière, et alors …

En attendant, accompagnés de la bande des gamins qui ne nous quittent plus, nous allons voir. Le pont de bois de Kloster Schäftlarn a tenu bon. Il est presqu’au ras des flots. La route est coupée sur une cinquantaine de mètres. Nous nous déchaussons pour passer. Le pont tremble continuellement. L’Isar a débordé dans les champs environnants. Ses flots jaunes, tumultueux, charrient des branches, des planches, des débris divers …

Une voiture militaire, camouflée, s’engage sur le pont à toute vitesse et passe dans une trombe d’eau…

Déjeuner et dîner nous sont offerts par les moines. Il nous suffit d’aller au monastère munis de récipients, pour qu’ils soient emplis de viande, de légumes et de soupe. On nous fournit même le pain … L’Herbergsvater et l’étudiant ne sont certainement pas étrangers à cette histoire.

Nos jeunes compagnons jouent aux cartes bavaroises. Ils crient et donnent des coups de poing sur la table. L’atout est immuable. C’est un sujet de discussion de moins.

Après dîner, le père aubergiste nous invite chez lui avec l’étudiant. Ils nous offrent du vin. Tous les chants bavarois y passent. Nous nous couchons à minuit …

25 Août 1937 : Page 3

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :