10/11/12/13 Septembre 1937 – 21 Mai 2022 – Strasbourg / Verdun
10/11/12/13 Septembre 1937 – 21 Mai 2022 – Strasbourg / Verdun

10/11/12/13 Septembre 1937 – 21 Mai 2022 – Strasbourg / Verdun

La patronne du restaurant tient absolument à nous offrir le petit déjeuner. Nous la remercions et lui demandons son adresse pour lui envoyer une carte de temps en temps. Nous sommes sincères à ce moment, comme nus l’étions chaque fois que nous avons fait la même promesse pendant notre randonnée et nous oublierons certainement comme nous avons toujours oublié jusque’à présent.

Mars la Tour … Verdun … Nous déjeunons sur une table poisseuse de « bistro », tout au fond d’une ruelle sombre. Un phonographe fait entendre un air nasillard, une chanson de Tino Rossi. Dans un coin de la salle commune, quatre ouvriers en cottes bleues poursuivent une belette enragée … Le tenancier somnole sur sa chaise, le journal tombé à terre … Rien n’a changé … La France est toujours comme nous l’avons quittée en juillet …

Verdun – ©Geneanet sous la licence : CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons

Après deux tentatives infructueuses, je dégotte un petit hôtel/restaurant en ville. Il est tenu par un vieux coupleront le fils office aux cuisines.
Je ne pensais pas trouver un tel patrimoine architectural, que je n’ai fait qu’entrevoir en cherchant où dormir. pour moi, Verdun, c’était 14/18 et c’est tout.
Ce ne sera pas cette fois que je visiterai la ville. « Je sens l’écurie » et j’ai hâte de la retrouver.

Dombasle … Clermont en Artois … Les Islettes … Dommartin la Planchette … Nous sommes fatigués par la lutte continuelle contre un vent violent. Un bruine persistante noie choses et gens dans une uniforme grisaille …

Nous cherchons un gîte à Dommartin. La maison réservée aux vagabonds, aux errants, est déjà occupée par des ouvriers qui se rendent à Reims pour faire les vendanges. Les fermiers ne veulent pas nous ouvrir leurs granges. Ils craignent peut-être que nous mettions le feu. Enfin le maire nous héberge dans sa propre étable … Nous nous creusons une place dans la paille humide, tout près des vaches qui nous contemplent de leur yeux sans expression. Une bonne chaleur moite nous pénètre. Dehors, le vent mugît, et, lorsqu’il se calme un pu, on entend la pluie qui claque sur le toit … Il fait bon à l’abri …

Informations :

Distance parcourue

231 km

Durée totale

9 heures

Durée de roulage

5 heures – minutes

Moyenne

47 km/h

Vitesse maximale

88km/h

Déjeuner

Restaurant : maison Katz – Saverne
Menu : Timbale volaille – café gourmand
Prix : 32€

Dîner

Restaurant : la Cloche d’Or Verdun
Menu : apéritif – Sauté de St Jacques – Gratin de poisson – bavarois framboise – 1/4 sauvignon
Prix : 31 €

Hôtel et Petit Déjeuner

Hôtel : la Cloche d’Or Verdun
Confort : correct – WiFi HS
Prix : 62,90 €

Activités

Total marche : 3,1km

Essence

SP
Quantité
Prix : €

Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :