2 Juillet – Montélimar / Brioude
2 Juillet – Montélimar / Brioude

2 Juillet – Montélimar / Brioude

J’avais oublié ce que signifiait « routes très sinueuses » lorsque j’ai programmé mon GPS. Il s’agit majoritairement de petits chemins, à peine de la largeur d’un petit camion (j’étais derrière), et qui ne permettent pas le dépassement. D’ailleurs, ce serait quasiment inutile : on roule en seconde, sur le ralenti moteur, compte tenu de l’état de la chaussée (nids de poules, gravillons ou herbes au milieu et surtout dans les virages, épingles à cheveux …).
On arrive parfois sur une route où la ligne médiane apparaît. Là, on frise la folie avec des pointes à 50 km/h, avant d’atteindre un bout de départementale : on baisse alors la visière du casque.
Le GPS ne s’y trompe pas d’ailleurs qui change ses distances de préavis selon les routes : on passe ainsi de 200m de préavis à 400m sur les nationales.


Ceci dit : trajet magnifique. Rochemaure et sa vue (je n’ai pas pu faire la visite du château. Celle-ci venait de partir pour 1h), la route entre Privas et le Mont Gerbier des Joncs (33km de pur bonheur), le Haut Allier et l’arrivée sur Brioude.
La pluie faisant semblant de tomber, je suis obligé de me réfugier dans l’abbatiale de Langeac, du XIVème siècle. Pas extraordinaire en soit, à part le fait qu’elle n’ait qu’une seule nef.


A Brioude, les mesures sanitaires, et le changement de maire, m’empêchent d’admirer les fresques de la chapelle Saint Michel. Le nouveau maire ne veut pas prendre la responsabilité de laisser l’accès à la chapelle par un unique escalier étroit ; les mesures d’évacuation ne sont pas respectées 🙁 .
Quoi qu’il en soit, la basilique est superbe et possède d’autres fresques du XIIème et quelques statues du XIVème. On y trouve notamment une Vierge parturiente qui, au vu de sa sérénité, montre que les techniques d’accouchement sans douleur semblaient beaucoup plus efficaces à l’époque.
Les vitraux, quant à eux ont été inaugurés en 2008 et continuent à susciter l’incompréhension de certains paroissiens, d’après la guide mise à disposition par la ville pour l’été.
Elle me conseille de faire un détour pour visiter le village de Lavandieu, à une vingtaine de kilomètres d’ici.

Quant à la ville, il faut beaucoup d’imagination pour deviner des maisons très anciennes derrière la couche de crépi.

Le Trajet

Details
Montélimar / Brioude

Les Sites

Rochemaure

Mont Gerbier des Joncs

Langeac

Brioude

Le Gîte et le Couvert

Ce midi, je suis retourné au même restaurant que l’année dernière, au Mont Gerbier des Joncs. Celui auquel je voulais m’arrêter, un peu en amont, n’acceptait pas la Carte Bancaire ; je n’avais pas de liquidité, j’ai donc dû poussé un peu plus loin.
Je loge à l’Hôtel de la Poste et Champanne, pas très loin du centre et qui possède un parking fermé. La chambre est petite mais agréable, et le WiFi est enfin très haut débit 🙂 .
Le restau est un peu plus loin. Il est intégré à un hôtel 3 étoiles. Moins cher qu’hier, et plus classique. L’apéritif maison, à base de verveine est un peu trop sucré, mais bon. Le service est prévenant et on fait confiance, qualité rare chez les commerçants actuels : on demande simplement le numéro de chambre, même pas à voir la clef, aucune signature, rien … à moins qu’il n’y aient des caméras partout avec un système de reconnaissance faciale chinois…

2 commentaires

  1. Ping :28 avril - Saint Victor la Rivière / Le Puy en Velay - Les Roues Tournent

  2. Ping :3 Juillet - Brioude / Limoges - Les Roues Tournent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :