6/7 Septembre 1937 – 19 Mai 2022
6/7 Septembre 1937 – 19 Mai 2022

6/7 Septembre 1937 – 19 Mai 2022

94 km

Löffingen … Neustadt … Titisee …

Titisee – Neustadt ©Geneanet sous la licence : CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons

J’aime bien ce nom de bourgade « Titisee » : ça fait mignon, et la ville le rend bien. Petite station balnéaire autour d’un tout petit lac.

Freiburg … Nous filons à la poste centrale. Un important courrier plus deux mandats à mon nom, l’un de deux cents cinquante francs français, l’autre de trente RM nous attendent…

Jamais je ne pourrai dépenser tout cet argent. Il faudra le ressortir, et la déclaration de devises à l’entrée porte seulement soixante-cinq francs suisses. Je pense à cet article du code allemand qui puni de la hache ceux qui essaient de sortir des devises en fraude …

Une lettre de maman a été ouverte. On l’a recollée ensuite avec une bande qui porte : « Contrôle des devises «  …

Une lettre de Strasbourg nous invite à nous arrêter à notre passage dans cette ville. C’était bien notre intention.

©Geneanet sous la licence : CC-BY-NC-SA 2.0 Creative Commons

Je fais étape à Freiburg. Pas d’IBIS, mais un Novotel dans les mêmes tarifs.
Je passe devant l’Uniseum qui jouxte l’ancienne Université. Compte-tenu du nom, je me doute qu’il s’agit d’un musée consacré à l’Université, mais je suis curieux d’en savoir plus. Me voilà donc avec un audio-guide en anglais pour découvrir l’histoire de l’Université, la vie des étudiants et quelques aperçus des labos qui la composent.
Dans le cabinet des curiosités, on peut voir un masque mortuaire de Napoléon 1er qui aurait été rapporté par l’un de ses neveux.

Masque mortuaire de Napoléon – Uniseum

Je m’étais trouvé un restaurant « allemand » pas très loin de l’hôtel, mais j’ai abdiqué au vu des prix plus que suisses. Je reviens donc manger au restaurant de l’hôtel, « plus abordable » …

Gundelfingen … Nous déjeunons assis sur les racines d’un gros arbre creux.

Gutach … Elzbach … Un vieux calvaire marque l’entrée du village, un vieux calvaire penché, comme fatigué par une trop longue station, un vieux calvaire mangé de vers, un vieux calvaire vénérable, un saint calvaire. Les paysans l’ont en profonde estime. Les femmes, voire les hommes, viennent quelquefois y prier. Pour donner plus de poids à leurs désirs, elles piquent, avec une épingle, un petit papier dans le bois vermoulu. Maintenant, le vieux calvaire est couvert de papillons blancs dont chacun est un espoir. C’est un vieux calvaire, penché, comme fatigué par une trop longue station, un vieux calvaire vénérable, un saint calvaire …

Nous dressons la tente au haut d’un coteau, parmi les fougères dont nous mettons une épaisse couche sous la toile de sol.

Nous contemplons le coucher de soleil, le dernier que nous verrons en Allemagne.

La veillée se prolonge tard. Aucun de nous n’a sommeil.

Informations

Distance parcourue

155 km

Durée totale

10 heures

Durée de roulage

3 heures 15 minutes

Moyenne

47 km/h

Vitesse maximale

122 km/h

Déjeuner

Restaurant Löfftingen
Menu : Salade composée – eau
Prix :8,80 €

Dîner

Restaurant : Hôtel
Menu : saumon grillé – verre de riesling
Prix : 32,40 €

Hôtel et Petit Déjeuner / Parking

Hôtel : Hotel Novotel Freiburg
Confort : standard
Prix : 123 € (chambre – pt déj. – parking )

Activités

– Balade dans Freiburg
– Uniseum : gratuit

Total marche :6,9 km

Essence

SP
Quantité :
Prix :

Divers

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :