19 Août – Dijon – Besançon
19 Août – Dijon – Besançon

19 Août – Dijon – Besançon

La journée s’annonçait comme une légère amélioration de celle d’hier : grise mais sans la pluie, sans grand intérêt pendant les deux premières heures. Véronnes (Italie) et Venise (Italie) se révèlent être de gros bourgs, mais heureusement Fondremand se glisse au milieu. Grosse tour carrée du XIIème siècle et source de la Romaine qui sourd aussi entre des marches d’escaliers. C’est moins beau que la source de la Seine et moins pratique que le robinet de celle de la Loire, mais c’est plus original.
Cette description idyllique vous donne un aperçu du trajet qui précède, parce que, franchement, s’extasier sur une tour carrée et une source d’une rivière inconnue …

Il est l’heure de déjeuner bien tassée, et les restaurants se font rares. Heureusement, Besançon est proche et je décide de m’y arrêter, et pour déjeuner, et pour y passer la nuit. J’ai ainsi l’occasion de visiter la citadelle et une partie de la vieille ville.
On ne s’attend pas à voir des babouins dans les fossés d’une citadelle de Vauban, mais ils font partie d’une étude sur le comportement des babouins Gelada en semi liberté dans un milieu proche de leur milieu naturel.

Les musées et salles d’exposition rattachées à la citadelle renferment des objets intéressants, dont :

  • un coffre de Nüremberg du XVI ème ou XVIIème siècle
  • des marionnettes
  • une cantine aux armes de Vauban, qui permettaient de cuire les aliments au bain marie (dans les deux containeurs fermés par la porte en forme de marguerite) ou sur le feu dans la moitié inférieure de la cantine.

Et puis, au détour d’une rue, je tombe sur un horloger qui propose des horloges comme je les aime. Leur principal défaut (outre le prix) , elles doivent être alimentées par le secteur. Si on veut conserver le style, il faut faire une saignée dans le mur, et c’est trop tard… Le réveil, peut-être ?


Autre découverte en discutant avec la serveuse du restaurant où j’ai dîné : la clef du vin Peugeot qui permet de vieillir le vin à volonté, dans un verre, pour se rendre compte de ce qu’il deviendra.


Le Trajet

Details
Dijon - Besançon

Les Sites

Fondremand

Besançon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :