09 Février / Musée du Prado et Fondation Thyssen
09 Février / Musée du Prado et Fondation Thyssen

09 Février / Musée du Prado et Fondation Thyssen

Au risque d’en choquer au plus un (avec quinze abonnés, il faut savoir rester modeste ), j’ai très peu apprécié le musée du Prado. Les oeuvres exposées ne correspondent pas à mes périodes préférées. En plus, il faut aimer Goya. Pratiquement 1/3 du Musée lui est consacré, et toutes ses oeuvres ne sont pas géniales, même les 2 et 3 mai. D’accord, il y a les Maja, nue et habillée et surtout les oeuvres noires. Mais c’est peu par rapport à toute la production. En plus, il n’y avait même pas les gravures !
Non, réellement,heuresusement que le sous-sol expose des breughel, des Cranach et des Fra Angelico, ainsi qu’une copie de la joconde par un élve de Vinci ! Et puis, il y a la salle N°52 avec ses peintures romanes dont j’ai réussi à voler 2 photos. Car en plus d’être cher (15€), les photos sont interdites dans le musée !

Petit tour au Parque de el Retiro, pour voir le monument à Alfonse XII et le palais de Cristal. Je croise un entraînement (non officiel m’a-t-il été précisé) de combat au sabre laser, un instrumentiste au curieux instrument,… avant de retourner à l’hôtel faire une petite sieste.

Puis, plein (enfin presque) d’une énergie retrouvée, je pars vers la fondation Thyssen qui est beaucoup plus intéressante que le Prado, car beaucoup plus variée et couvrant la peinture des primitifs italiens jusqu’aux avant-gardistes, de la peinture italienne à la peinture américaine (avec les indiens). Juste un petit reproche, pas mal de chefs d’oeuvres listés dans le dépliant donné à l’entrée, sont décrochés pour restauration : trop regardés ?

Petite halte dans un troquet pour me revigorer : on me donne une tortilla avec ma bière. A noter qu’on sert la sangria « à la pression ». Je pars ensuite pour un tour exploratoire du marché San Miguel où tout fait envie

le Prado

3 photos volées donc, dont la premire m’a amusée; il s’agit de la juxtaposition d’une toile de rubens imitant celle du titien, qui lui même s’est inspiré de Dürer.

Parc

Fondation Thyssen

Marché San Miguel

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :