19 Février / Las Dueñas – La Macareña
19 Février / Las Dueñas – La Macareña

19 Février / Las Dueñas – La Macareña

Je commence la journée par une visite du Palais de las Dueñas, propriété des ducs d’Alba, dont l’impératrice Eugénie était une héritière. Elle y est d’ailleurs revenue, en 1920, charmante vieille dame, toute de noire vêtue.

Le palais était encore habité récemment, et comme dans toutes les maisons, on y trouve des objets superbes, mais aussi de mauvais goût, du moins, pour le mien. Ce qui est touchant, c’est e voir la passion de la précédente duchesse pour le cub de foot de Séville, mais aussi pour la peinture et surtout le flamenco qu’elle pratiquait dans son bureau.

Ensuite, je suis allé rendre hommage la Macareña. Je suis certain que les millions de personne qui se trémoussaient sur cette musique célèbre un été, se doutaient que la Macareña est le nom donné par les Sévillans à Sainte marie de l’Espérance. Le musée qui jouxte la basilique expose différents chars processionnaires ainsi que les vêtements dont ont l’orne, elle et l’enfant Jésus.

L’après-midi fut plus plus décevante : soit une heure trop tôt pour visiter le Palais de la Comtesse de Lebrija, soit une heure trop tard pour visiter les arnes. Il aurait suffit d’inverser me diriez vous, mais encore eût-il fallu que j’ai l’information.

Je me tourne donc vers la Toro de Oro, transformée en petit musée maritime : intéressant. Le 500eme anniversaire du départ de la flotte de Magellan a été fêté l’année dernire, celui de son retour devrait l’être en 2022.

Je finis par revenir la Place d’Espagne pour une petite séance de flamenco

Las Dueñas

La Macareña

Toro de Oro et Flamenco

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :