18 Février 2022 – Encore une galère à la CB !
18 Février 2022 – Encore une galère à la CB !

18 Février 2022 – Encore une galère à la CB !

Ce n’était pas le titre auquel j’avais pensé qui tournait autour de la notion de début de retour ; mais les dieux du voyage en ont décidé autrement. Et puis, ce titre est pas mal accrocheur aussi 😉 .

Cette fois-ci, et jusqu’à maintenant, je plaide non coupable. En fait, la galère frappe la ville entière puisqu’il y a un problème entre VISA et Multibank, l’opérateur des distributeurs de billets et des zapettes. On s’en est rendu compte à l’hôtel, que je n’ai pas vraiment choisi, c’était le seul ayant des chambres libres. Pas moyen de payer malgré les changements de machines. Je cherche donc des distributeurs de billets (dans les stations services et supermarchés) pour apprendre la nature du problème au troisième distributeur.

En redescendant pour aller dîner, j’apprends que le problème est réglé. Je pars tout content à la recherche d’un restaurant ; le japonais est complet et je finis donc au chinois derrière l’hôtel. Et là, nouveau rebondissement : panne d’électricité généralisée sur la ville. Je finis mon repas aux chandelles, retourne me coucher (tôt) à l’hôtel où j’éclaire l’escalier avec mon téléphone portable. Heureusement que les serrures électroniques des chambres sont sur batteries ! Bien sûr, je suis réveillé au milieu de la nuit par le retour du courant et de la lumière 🙁 .

La journée avait pourtant bien commencé :

  • j’avais découvert un petit Jésus apprenant à lire dans le musée de la cathédrale de Faro, célèbre aussi pour son orgue à motifs chinois et sa chapelle d’ossements
  • je m’étais baladé dans la ville portuaire d »Olhao où je m’étais régalé des branchements électriques, mais aussi plus concrètement du Thon cuit dans une tuile, spécialité du restaurant où je déjeunais,
  • j’avais admiré le jardin dans le château de Tavira,
  • je m’étais promené à Castro Marim
  • avant de découvrir sur la route de Beja des cigognes, et leurs nids alignés sur les poteaux électriques.

Bref, une belle journée, malgré un ciel changeant et le vent (qui n’avait sûrement rien à voir avec celui que vous subissez en France si j’en crois les images de la télé portugaise).

Le Trajet

Les Sites

Faro

Olha

Tavira

Castro Marim

Cigognes

Informations

J’ai été tellement obnubilé par ma recherche de cash, que j’ai oublié de prendre mon principal instrument statistique. Les informations seront donc incomplètes ou approximatives

Distance parcourue

231 km

Durée totale

8 heures

Durée de roulage

4 heures 30 minutes

Moyenne

km/h

Vitesse maximale

km/h

Déjeuner

Restaurant : Olha
Menu : Thon dans la tuile – baba – café – Eau
Prix : 21,60€

Dîner

Restaurant : New China
Menu : Boeuf et légumes sur plaque – salade de fruits – bière
Prix : 18,40€

Hôtel et Petit Déjeuner

Hôtel : Hotel Melius Beja
Confort : Bien –
Prix : 75€ (chambre + pt déj – parking)

Activités

Vieille ville et cathédrale de Faro
Chemin des légendes Olha
Château Tavira
Revelim de Sao Antonio Castro Marim
Recherche d’argent
Dîner
Total marche : 9,3km

Essence

SP 95
Quantité : 17,31l
Prix : 33,65€

Divers

6 commentaires

  1. Catherine

    Oups….
    J’aurais peut-être pu te dépanner encore une fois puisque j’ai aussi une master card !
    Cela depuis le même problème en Sicile où Visa ne fonctionnait pas mais Master card oui…
    A réfléchir pour les prochains voyages 😉
    Bon route de retour

    1. Shadocmotard

      Oui et il semblerait sue le problème soit pas complètement résolu : idem à Evora
      Le branchement que je préfère est celui de la « sonnette » et c’est lui qui m’a fait lever le nez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :