19 Février 2022 – Evora
19 Février 2022 – Evora

19 Février 2022 – Evora

Court trajet de liaison entre Beja et Evora. C’est donc le moment de vous parler de la conduite au Portugal. Comme je vous l’ai dit, les chaussées ressemblent aux chaussées françaises, rapiécées de partout. Les conducteurs sont des furieux : ils conduisent au moins 20km/h au dessus de la vitesse prescrite (90km/h sur les routes, 120 km/h sur autoroutes). Pour limiter les risques, les municipalités n’hésitent pas à installer des feux régulés, mais qui sont signalés comme tels. La vitesse est au moins respectée dans l’intervalle (NB : ce type de feu n’est pas autorisé en France, même si les municipalités les installent 🙁 ).

Arrivé à Evora, je m’installe à l’IBIS, où je rencontre le même problème de CB (résolu depuis). J’y pose les bagages puis pars visiter à la recherche d’un restaurant. Celui que j’avais repéré avant de partir, « Le Coeur Bistro » a été revendu depuis. Tant pis, j’y déjeune plutôt correctement.

Temple romain et cathédrale toute proche. Ce qui est étonnant, c’est la présence de tombeaux sur les toits. Quant au musée, très boaf principalement, mais un nouveau type de Jésus, hybride de Jésus et de Cupidon. Ce musée renferme aussi une autre belle pièce, une madone en ivoire. Malheureusement, mon appareil photo a du mal à faire la mise au point derrière les vitres, et la photo n’est pas très nette. Je pense que l’accouchement est celui Marie, car je ne vois ni l’âne, ni le boeuf et je ne comprendrai pas la présence d’une « sage femme » ? Excusez-moi donc pour la qualité de certaines photo, je veillerai à mieux vérifier.

Passage par l’Université, deuxième plus vieille du Portugal après celle de Coimbra : en travaux.

Ensuite, je gagne l’église Saint François, ni assez rococo, ni assez dorée pour être photographiée. Tout à côté se trouve la Chapelle aux Ossements, la première de ce type au Portugal. Très impressionnante, on croirait qu’elle a été construite avec des os.

Le premier étage du musée n’est pas terrible, mais le second renferme un belle collection de crèches du monde entier. Si on fait attention, on en trouve de très sympas.

Le réceptionniste de l’hôtel me donne 4 noms de restaurants pour dîner. On est samedi, ils ont tous été réservés. Je finis donc dans un restaurant qui fait snack, et ma foi, j’ai été agréablement surpris. J’ai pris deux plats traditionnels :

  • la « sopa de caçao », ou soupe de roussette, un peu vinaigrée et beaucoup de pain trempant dans la soupe. La roussette était le seul poisson de mer qui était encore consommable arrivé à Evora,
  • l’enxarlada, dessert à base de jaunes d’oeuf et de sucre exclusivement. Il était fait par les nonnes des couvents qui utilisaient les blancs pour le lavage et le repassage.

Suite de ma grande enquête sur la bière au Portugal : ce soir, ma bière de courtoisie m’a été servie en bouteille de 25cl.

Le Trajet

Evora

Evora Romaine

Cathédrale et Musée

Chapelle aux Ossements et Musée

Informations

Distance parcourue

86 km

Durée totale

11 heures

Durée de roulage

1 heures 20minutes

Moyenne

61 km/h

Vitesse maximale

104 km/h

Déjeuner

Restaurant : Molhobico
Menu : Champignons sautés – Filet de saumon grillet – Flan – verre de blanc – café – Eau
Prix : 30,50€

Dîner

Restaurant : A Choupana
Menu : champignons – Sopa de caçao – verre de blanc – eau
Prix : 21,80€ €

Hôtel et Petit Déjeuner

Hôtel : Hôtel IBIS
Confort : Standard-
Prix : 56€ (chambre + pt déj – parking)

Activités

Temple romain
Cathédrale et musée : 4€ (senior)
Université
Saint François et musée : 3,50 € (senior)
Dîner
Total marche : 10 km

Essence

SP
Quantité : l
Prix : €

Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :