12 Février / Madrid- Trujilo
12 Février / Madrid- Trujilo

12 Février / Madrid- Trujilo

Pour un amateur d’arme blanche comme moi, il était impossible d’éviter Tolede. Tres grosse déception : les semblants d’armes qui sont en vente sont laides, industrielles et touristiques souhait; la ville, en revanche, vaut le dépalcement, surtout la cathédrale qui possede la particularité rare d’avoir une dispense papale pour célébrer quotidiennement, qui plus est, un office selon le rite wisigoth qui avait cours au VIeme siecle.
Outre cette particularité, c’est aussi la cathédrale primat d’Espagne. Elle est gigantesque et poissde de superbes oeuvres que vous découvrirez avec les nombreuses photos que j’ai prises.

Tolede, c’est aussi Goya et un musée qui lui est consacré dans « sa » maison dans laquelle il n’a jamais habité ! Mes passages dans les musées m’ont confirmé que j’étais peu sensible cet artiste et je zappe donc la maison pour me consacrer plus sur les synagogues et le cloître San Juan de los Reyes.
En revanche, pour y circuler en moto, ce n’est pas le pied ! Les rues sont étroites, les virages a angle droit, elles ont pavées (et humides aujourd’hui), en pente et vous y ajoutez les touristes qui, comme moi circulent au milieu ou travrsent n’importe quand. Même en premiere, je ne me sentais pas tres a l’aise.

Ayant finalement terminé le tour de ce qui m’intéressait en milieu d’apres-midi, je décide de commencer la longue étape prévue pour demain; ecoutant les conseils d’un automobiliste rencontré a une station service (il a vu ma plaque francaise et m’a adressé directement la parole en francais), je m’arrête a Trujilo, et je ne le regrette pas. La ville est pleine d’oiseaux et il fait bon y flâner dans les rues.

Le Trajet

Details
madrid-trujillo

Les Sites

Cathédrale de Tolede

Synagogue del Transito

Monastere San Juan de los Reyes

Synagogue Santa Maria la Blanca

Trujilo

Le Gîte et le Couvert

Ce midi, j’ai déjeuner au restaurant Placido d’une cassolette de chorizo, d’une daube de cerf et d’une « mousse » aux chocolats, pour 16€.
Ce soir, je loge a la posada dos Orillas : beaucoup de charme. malheureusement, j’ai oublié de demander le code wifi avant la fermeture de la réception a 21h, ce qui explique le retard dans la parution de mon compte-rendu de voyage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quant au dîner, c’est a la Meson de Cadena où pour 16€ aussi, j’ai eu droit des coeurs d’artichauts sautés l’ail et au jambon cru, de la morue en sauce, une orange et un pichet d’1/2l de vin blanc, pas extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :