11 Février / Escurial – Ségovie
11 Février / Escurial – Ségovie

11 Février / Escurial – Ségovie

Table Of Contents

Heureusement qu’il y a les autoroutes, parfois, elles ont du bon. Ce matin, brouillard. Je ne me voyais pas trop faire les 50km de trajet jusqu’à l’Escurial en empruntant la nationale. Les 5 derniers kilomètres m’ont suffit.

En partant, je me suis dit :l’Escurial, c’est comme Versailles quand tu es à Paris, faut l’faire, sinon on regrette. Bref, pas plus d’enthousiasme que ça, surtout avec la réputation d’austérité du monument. Et bien, j’ai été très agréablement surpris :le brouillardajoutait une touche de mystère etles salles n’étaient pas si froides que ça, dans tous les cas dans l’ancien palais. Dans la partie « Bourbon », en revanche, ça se gatte : pour préserver les tapisseries, tous les volets sont fermés, c’est triste !

Là encore, « obligation » de voler des photos, d’où des cadrages pas toujours au top 🙄

Ensuite, belle route vers Ségovie où je visite la cathédrale et repart sans visiter l’Alcazar : en fait, je m’imaginais Ségovie moitié plus proche de Madrid qu’elle n’est en réalité.

Escurial

Ségovie

Le Couvert

Déjeuner au village de l’Escurial, à la cafeteria del Arte :soupe locale, porcà l’étouffer, eau et café. pour 12,70€, le tout très. copieusement servi.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :