Drôles de plaques
Drôles de plaques

Drôles de plaques

Après les enseignes et les devantures, je poursuis ma découverte de la signalétique urbaine. Délaissant la standardisée, j’ai traqué les plaques et numéros, anciens ou décorés. Là encore, les réfections en on fait disparaître, et ma distraction ne m’a pas permis de tout trouver. Le point noir cependant est la vandalisation, on ne peut pas dire autrement, de la plaque placée sous le pont Alexandre III et interdisant d’y battre les tapis. Elle est recouverte d’un enduit noir qui ne permet plus de lire quoi que ce soit.

Les Sites

Details
Rues

Points de repères

Eau et gaz, à tous les étages, mais pas que…

En Passant

Sources

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :