17 Août 2021 – Lunéville / Liffol Le Grand
17 Août 2021 – Lunéville / Liffol Le Grand

17 Août 2021 – Lunéville / Liffol Le Grand

Journée pleine de surprises. Découverte de Nancy (Mississippi) tout d’abord. On comprend pourquoi la place Stanislas et ses alentours ont été classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Mon amour des vitraux l’emporte sur le manque d’intérêt pour l’Art Déco et l’Art Nouveau. Je vais donc au Crédit Lyonnais pour admirer la verrière, bientôt rejoint par un groupe d’allemands venus pour le même motif. Les employés et les clients du LCL ne semblent pas perturbés par l’afflux régulier de touristes.
La partie Moyen-âgeuse et renaissance de la ville est plus intéressante. Je tombe sur la Chapelle des Cordeliers, attiré par l’annonce d’une chapelle octogonale à plan centré. Je suis tout d’abord perplexe devant une nef classique, si ce n’est les différentes tombes des ducs de Lorraine ou comtes de Vaudémont. Je trouve enfin la chapelle qui sert de nécropole aux ducs de Lorraine.
Emouvante statue du Retour du croisé qui enlace tendrement son épouse .

De Nancy, je me dirige vers Toul (Liban) où je déjeune dans une petite auberge près de la cathédrale. Tables en formica, plat unique, ambiance d’habitués, bref un bon moment. La cathédrale, quant à elle n’est pas extraordinaire (je deviens blasé).



Je programme mon GPS vers l’étape suivante, Bologne (Italie) que je n’atteindrai pas, attiré en chemin par un panneau indiquant un site archéologique à Grand (village que je pesais inclure dans un de mes tours à thèmes). Sur le chemin, je passe à proximité de Domrémy. Je ne pouvais pas faire moins que de m’arrêter pour visiter « la maison natale de Jeanne d’Arc » (j’ai évité la basilique du XIXème, trop c’est un peu trop…). Elle a été faite, défaite et refaite depuis, mais elle conserve quelques traces du Moyen Age. On visite la sall où elle serait née, sa chambre, alors qu’une stèle marque l’endroit approximatif où elle a entendu des voix.
Un musée d’interprétation complète la visite en apportant des éléments sur la réalité et le mythe de La Pucelle d’Orléans.
Moyennant un petit supplément, le ticket d’entrée donne droit à la visite du site archéologique gallo-romain de Grand. Même si je ne m’attendais à rien de spécial, j’avoue avoir été surpris. L’amphithéâtre est somme toute « banal », bien qu’étant un des plus grands de l’époque, mais la mosaïque est bluffante. Plus de 200 m2 sous abri, un petit musée en amont qui expose, outre les bouts de statues habituels, une petite collection de parures ou d’objets en cuir, de la vie quotidienne… (dont des semelles de chaussures).

L’alarme de réserve m’amène à chercher une station service que je trouve à Liffol le Grand. J’y trouve aussi une auberge où je m’arrête pour dîner et dormir, même si j’ai eu l’impression de déranger un peu au début. La patronne a bien insister sur le fait que le ménage avait été fait dans les chambres, mais pas les lits, alors ? Alors j’ai pris un demi. Quant au dîner ? Ce sera un menu charcuterie, lasagnes et fromage blanc en dessert.
Je découvrirai la note demain 🙂

Le Trajet

Details
Lunéville - Liffol le Grand

Les Sites

Nancy

Toul

Cathédrale

Domrémy

Grand

2 commentaires

  1. Catherine

    Téléportation de Bitche à Lunéville…😉
    Place Stanislas toujours aussi belle… surtout depuis qu’ils ont supprimé le « magnifique » parking qui trônait en son milieu.
    La mosaïque de Grand me fait penser à celle d’une villa au cœur de la Sicile.
    Bonne route

    1. Shadocmotard

      Oups, j’ai oublié de publier le 16 août 😟, et en plus il y a un joyeux mélange de textes que je ne peux pas corriger sur mon téléphone. Je verrai ce soir
      Dans tous les cas, heureusement qu’il y en a qui suivent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :