4 Septembre – Pouzzoles
4 Septembre – Pouzzoles

4 Septembre – Pouzzoles

Je me savais miro, mais pas à ce point ! Après une courte visite au troisième amphithéâtre romain par la taille, j’ai gagné le musée archéologique dans l’intention d’admirer les statues dont j’ai vu les copies hier en plongée. Je ne les ai pas trouvées, bien que chacune d’elle soit de taille humaine et assez reconnaissables par leur érosion marine.
Heureusement, je rencontre à la sortie un américain désapointé, se baladant avec le guide officiel du musée qu’il avait acquis il y a au moins 10 ans, lors de sa précédente visite. Il me fait l’inventaire, photos à l’appui, de toutes les oeuvres qui ne sont plus exposées, dont mes fameuses statues. e suis finalement rassuré quant à la qualité de ma correction optique.

A part ce léger désagrément, le musée est plutôt une bonne surprise. Tout d’abord il me permet de constater que la région est très riche en vestiges gréco-romains. Ensuite, il est agréable à visiter et il contient deux pièces très curieuses :
– la reproduction d’une grotte de la péninsule arabique comportant des inscriptions laissées par d’anciens esclaves de Pouzzoles, dont celui qui aurait découvert la route directe entre Aden et Ceylan
– une tombe peinte.
Ils ont aussi essayé de retranscrire l’ambiance des fouilles archéologiques sous-marines, mais c’est moins réussi.

Quant à la plongée, elle se déroulait sur un saillant, par une trentaine de mètres de profondeur, dans l’objectif de voir des raies aigle. La guide en a vu trois, j’ai eu beau écarquiller les yeux, je n’ai rien vue. Pas assez de contraste pour repérer des objets mobiles, avec une vague idée du point initial… Donc plongée sympa, sans plus.

Les Sites

Amphithéâtre

Musée Archéologique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :