27 Juin – Avranches / Saint Malo
27 Juin – Avranches / Saint Malo

27 Juin – Avranches / Saint Malo

Plus rien à voir avec ce que j’avais prévu : Coutances / Le Mont Saint Michel. Si je continue comme ça, je vais gagner une journée, ce qui ne m’arrange pas forcément.
Journée ensoleillée et chaude malgré la proximité de la mer et le vent. La chaleur se fait surtout sentir pendant les visites, car je dois souvent garder mon gilet airbag EET mon blouson…
Arrivé à Saint Malo, petite galère. Je trouve une chambre à l’hôtel IBIS et on me propose une carte de fidélité. Pendant que l’ordinateur rame, je vais pour poser ma moto au parking où l’hôtesse d’accueil m’apprend que la chambre qu’elle m’avait prévue avait été prise sur internet pendant que l’ordinateur ramait. Quant à me trouver autre chose, à part le Mercure, c’est « dém… toi ». Très, très commercial 🙁 .
J’ai finalement atterri dans un autre IBIS, intra muros, mais problème d’internet. On ne peut à la fois résoudre son problème de couchage et se connecter au reste du monde !

Le Trajet prévu

Sur la route, un télégraphe de Chappe

Les Sites

Le Mont Saint-Michel

Vigipirate oblige, les consignes sont condamnées, et moi je le suis à porter tout mon attirail sur moi. Site touristique par excellence, c’est quand même le premier qui impose un parking payant pour les motos.
Au vu de la queue pour les navettes, je décide d’emprunter la digue et d’y aller à pied (je reviendrai en bus, rassurez-vous). Les murs de granit bruts rendent l’ensemble plus austère que je ne l’imaginais. A l’intérieur, c’est déjà la cohue, les premiers groupes arrivent, guides et parapluies levés. J’achète un billet coupe-fil à l’office du tourisme.
La visite de l’abbaye ne dure que 2h30 au lieu des 4h prévues par le Guide Vert, et j’ai effectué cette visite tranquillement, attendant (en râlant) que le touriste veuille bien dégager de sous mon nez pour que je puisse prendre une photo. Ils sont pires qu’à la plage : un espace et je me plante sans me préoccuper de l’environnement 🙁 .
A part ce léger désagrément, l’Abbaye est quand même impressionnante par le travail réalisé et l’impression de solidité qui s’en dégage.

Cancale – Point du Grouin

Petite ballade sympa le long du chemin des douaniers. Le Mont Saint Michel se devine dans la brume de chaleur

Saint Malo

Petites ruelles, remparts, touristes et sens interdits partout, sans plus.

Le Gîte et le Couvert

Le midi, je me contente d’un croque-monsieur (plutôt bon) et d’un demi. Les restaurants du Mont ou proches du Mont sont une arnaque.
Le soir, sur les conseils de mon hôtelier, je vais dîner à la « Brasserie Armoricaine ». Le Mojito est bon, la sauce de la lotte à l’armoricaine un peu liquide à mon goût, mais dîner correct et bonne ambiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :