15 juin – Abbaye de Valloires / Abbeville
15 juin – Abbaye de Valloires / Abbeville

15 juin – Abbaye de Valloires / Abbeville

Superbe journée, très variée, qui s’est terminée par une galère.
Tout avait bien commencé : soleil matinal, magnifique champ de coquelicots, pour continuer par des visites intéressantes et des ballades « animalières ».
Et puis il a été temps de trouver un hôtel pour dormir, et c’est là que j’ai commencé à galérer. Il m’a fallu plus de 2 heures, 3 refus et un retour à Abbeville où je n’avais pas l’intention de revenir, pour trouver où passer la nuit.

Ceci explique mon silence d’hier.

Les sites

Rue – Chapelle du Saint Esprit

C’est petit, c’est une chapelle, mais elle est magnifique. Le marché sur la place ajoute un air « médiéval » à l’ensemble.

Parc du Marquenterre

Très belle ballade autour des marais, personnel accueillant et compétant qui vous montre les oiseaux à regarder au travers d’énormes lunettes.
Ce qui est amusant, c’est qu’on finit par photographier de simples mouettes ; elles doivent être rares si elles volent dans une réserve ornithologique !

Le Crotoy

Boaf ! Station balnéaire typique du second empire, le seul intérêt est sa vue sur la baie de Somme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Saint Valery sur Somme

Belle ballade dans la vieille ville et le long des quais.
Les églises sont bicolores et renferment des maquettes de bateaux en ex-votos.

Le Hourdel

Après avoir écouté une spécialiste, on sait qu’il faut rechercher des cailloux pour trouver les phoques 🙂 . C’est en effet comme ça que les jeunes préposés à la préservation du site s’assurent que les petits les ont bien vus : ça ne bouge pas, c’est gris, marron ou noir et ça ressemble à des cailloux …
A part ça, ils nagent très très vite !

Cayeux sur Mer

De vieux couples prennent le soleil sur le devant de leur cabines de bains. Un casino et des hôtels complets…

Le Gîte et le Couvert.

Déjeuner près du Parc du Marquenterre, « Aux Lilas de Mer ». Pour 20€40, j’ai eu droit à une poêlée de foie gras, avec des fraises qui masquaient un peu le goût, des moules un peu salée, une mousse de nougat un peu insipide et un café.
Accueil sympathique, mais service un peu lent.

Le soir, j’ai fini par atterrir « Au relai des Deux Ponts ». Tapis d’escalier très usé, rideau en plastique dans la douche, mais chambre correcte.
Couscous au dîner. Par rapport à celui de Maman, il manquait un peu de coriandre et les raisons secs étaient en vrac.
Patron très sympa qui a fait ouvrir son arrière cour pour que je puise y garer ma bécane.

Avec 1/2 bouteille de Gris de Boulaouane, un café et le petit déjeuner, ma note s’est élevée à 63,7€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :