15 Mars /   Sarlat –           Mèzon
15 Mars / Sarlat – Mèzon

15 Mars / Sarlat – Mèzon

Avez-vous remarqué que mes voyages ne se terminent jamais comme prévu ? Ils sont généralement raccourcis. Dès qu’on approche la barre des 500km de mon domicile, je me sens attiré. Mais aujourd’hui s’y ajoute un impératif plus soudain et spectaculaire :

Depuis hier soir minuit, les restaurants, bars, cafétérias et autres débits de boissons sont fermés. Difficilede voyager lorsque le seul repas sûr est le petit déjeuner , d’autant qu’il y a un risque que les hôtels eux-mêmes finissent par fermer : les clients potentiels sont appelés à ne plus se déplacer (ils auront leur gosses à garder), et ceux qui pourraient se déplacer ne pourront ps manger.
Le petit-déjeuner de ce matin était d’ailleurs hallucinant : la réceptionniste avait rédigé à la hâte un menu où elle nous demandait de choisir ce que nous voulions. Ensuite, gantée de caoutchouc, elle appuyait sur le bouton correspondant de la machine à café, puis nous apportait notre commande, habituellement en libre service. Nous devions rapporter le plateau une fois le petit-déjeuner achevé.
Au moment de payer, changement de gants pour tenir le terminal CB.

La cafétéria de la station service sur l’autoroute était barricadée, mais les serveurs commençaient à fabriquer des sandwichs à main nue.

Le Trajet

Le plus rapide : A20 sur ses 260 km gratuits, puis N20 ou ses équivalents D2020

Le Couvert

Un sandwich au jambon dans une autre station service, à la Motte Beuvron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :